EPDM France Officiel : Membrane EPDM pour toiture

La mise en œuvre de la membrane Sure Seal de CARLISLE

La membrane EPDM permet de réaliser une étanchéité efficace et durable dans le temps sur les toits plats ou à faible pente, mais il faut respecter des recommandations de mise en oeuvre telles que prévues dans les documents techniques de référence (Avis Technique et Cahier des Clauses Techniques)

Attention : Il existe de la membrane en différentes épaisseurs

  • 0,75 mm d’épaisseur, nettement moins chère. Ce type de membrane sert uniquement pour les façades et n’est pas autorisée pour l’étanchéité d’une toiture.
  • 1 mm d’épaisseur, moins chère. Ce type de membrane sert pour les bassins, n’est pas traitée avec des additifs anti UV et n’est pas autorisée pour l’étanchéité d’une toiture.
  • 1,2 mm d’épaisseur. Ce type de membrane sert en standard pour les toitures terrasses non accessibles ou à l’occasion pour les bassins
  • 1,5 mm d’épaisseur. Ce type de membrane sert pour les toitures terrasses non accessibles ou à l’occasion pour les bassin

La membrane EPDM peut être installée sur du béton, du bois, des panneaux dérivés du bois (OSB, panneaux agglomérés), de la tôle d’acier nervurée (bac acier), du cuivre, du zinc, du vieux bitume.

Ce qui fait son gros avantage est la facilité de mise en œuvre sans utilisation de flamme. Tous les collages se font à froid. La membrane EPDM est très résistante et s’étire jusqu’à 400% sans se déchirer.

Elle a un poids réduit (environ 1,3 kg/m²), ce qui permet de la manipuler assez facilement et elle est disponible en grandes dimensions qui permettent de limiter le nombre de jonctions.

Elle peut être posée sur n’importe quel type de support, qui doit être lisse, sans aspérités, propre et sec, sauf le bitume frais et le PVC.

La membrane EPDM SureSeal se pose à froid sans flamme :

  • en encollage total. La colle est appliquée sous l’ensemble de la membrane. Le collage se fait avec une colle Néoprène à double encollage ou une colle Acrylique à simple encollage.
  • en encollage partiel. La colle est appliquée uniquement au niveau des relevés. Le reste de la membrane est lestée par du gravier, de la végétalisation ou des dalles sur plots.
  • par fixation mécanique. Les vis sont appliquées le plus souvent dans le joint entre 2 membranes EPDM ou sur la surface courante de la membrane EPDM.

Le fait d’être souple permet à la membrane EPDM d’épouser la forme du support et de mieux s’appliquer. Pour bien la poser il faut la maroufler, évacuer les plis, pour qu’elle s’adapte au mieux au support, sans créer de tensions.

Il est important lors de la pose de dérouler la membrane et de laisser un temps de 30 minutes de relaxation pour que la membrane perde les tensions accumulées pendant le process industriel et la mise sur rouleau pour livraison.

Les principales étapes de la mise en œuvre de la Membrane

Etape 1

Veiller à ce que le support soit bien propre, sans poussière, sans humidité (notamment pour le béton qui peut mettre un temps important à sécher parfaitement), sans partie saillante, sans graisse, sans huile, sans matériaux pouvant endommager la membrane EPDM lors de son application

Etape 2

Installer en pourtour de la surface courante la bande de maintien périmétrique que vous devez fixer mécaniquement dans le relevé ou dans la surface courante. Cette bande va garantir dans le temps la bonne fixation de la membrane sur l’ensemble de la surface courante malgré les phénomènes de dilatation et de tension importante liés aux variations de température.

Bien choisir les vis pour qu’elles se logent parfaitement dans les plaquettes que nous commercialisons et que leur tête ne vienne pas blesser la membrane par le dessous.

Etape 3

Étaler et positionner la membrane EPDM sur toute la surface courante du toit en pensant bien aux relevés et aux points singuliers. Laisser la membrane 30 minutes au repos afin qu’elle libère les tensions liées au process industriel et finisse de se mettre en place.

Replier la membrane sur elle-même pour pouvoir appliquer de façon uniforme la colle Néoprène sur le support et sur la membrane pour le double encollage ou la colle Acrylique sur le support en simple encollage.

étanchéité toiture avec membrane epdm

Lorsque la colle est sèche au toucher, la membrane EPDM peut être appliquée et marouflée à l’aide d’un balai ou d’un rouleau sans pression pour éviter de créer des tensions et des plis.

Etape 4

Replier la membrane EPDM le long des rives ou acrotères. Fixez la membrane à la bande de maintien périmétrique avec du primaire et pensez à maroufler avec une roulette consciencieusement.

Appliquer de la colle sur les remontées de la toiture (face intérieure des acrotères) et avant ce rebord. Replacer la membrane EPDM sur les rives et la remontée d’acrotère en appuyant fermement.
 

Etape 5

Pour éviter les fuites, il faut prendre des précautions pour les angles. Il faut donc plier la membrane EPDM pour faire une forme de cornet ou pli de mouchoir et épouser ainsi au mieux les angles entrants. Il faut, au préalable, bien repérer aussi les évacuations d’eaux pluviales et trop pleins indispensables.

Les éventuels affleurements de conduit de ventilation ou autres éléments. Vous pouvez accéder à nos tutos pour la mise en œuvre de cette membrane au niveau des points singuliers.

Pour un Bassin : des précautions à prendre avant la pose d’une bâche EPDM

Avant de commencer la pose, une préparation du support s’avère nécessaire.

Cela conditionne sa longévité. Il faut tout d’abord que le terrain soit d’une surface uniforme et propre.

Aucune aspérité agressive ne doit s’y trouver. On doit se débarrasser totalement des petits cailloux dont la dimension est supérieure à 5 mm .

Bassin d'agrément

Dans le cas où le sol ou le support présente des risques.

Des obstacles comme des roches très effilés, il est nécessaire de recourir à quelques techniques.

En premier lieu, l’usage d’un feutre géotextile anti-poinçonnement s’avère nécessaire puis de rajouter éventuellement une couche de sable, en vue de mieux protéger la bâche EPDM.

Un certain temps peut s’écouler entre la mise en place de la bâche et les travaux de terrassement.

Des végétaux peuvent apparaître et recouvrir la fosse en entier. De ce fait, il faut désherber l’excavation.

Cela permet d’éviter que des gaz se dégagent, lors de la putréfaction de la végétation recouverte par la Bâche EPDM.

Pour le cas d’un support rigide tel que le béton,

Il est recommandé de placer un géotextile 300 g/m2. Cela permet de protéger la bâche EPDM contre les frottements. Cette solution est recommandée également pour une surface bitumeuse.

La mise en œuvre lors de la pose d’une bâche EPDM pour un Bassin

Il est important de prendre des dispositions nécessaires, dès son transport et lors de sa manutention.

Il faut veiller à ce que la bâche EPDM ne se perfore pas. Les rouleaux doivent se disposer sur une surface horizontale, sans rugosité et exempte de salissures.

Les rouleaux peuvent se dérouler et se déplier, une fois le canal et le feutre de protection mis en place. Ils se débobinent dans le sens de la pente, c’est-à-dire en entamant par la partie supérieure.

Les cailloux effilés ne doivent en aucun cas se trouver entre la bâche EPDM et le feutre. On doit également éviter que des plis apparaissent. Il faut se garder de glisser la membrane et de la décaler par ballotement.

Pour le cas d’un bassin de taille réduite, il faut veiller à ce qu’une partie de la bâche EPDM dépasse.

On doit la lester pour empêcher tout glissement à l’intérieur de l’excavation.

Enfin, on doit laisser la membrane pendant une trentaine de minutes avant de continuer l’opération. Un ancrage provisoire se fera à l’aide d’une tranchée de 40×40 cm. Un ancrage en tête ou un enrochement servira de fixation définitive.

Et s’il faut passer au collage entre deux membranes ?

Il y a des cas où l’assemblage entre deux Membranes EPDM est nécessaire.

Ne pas se précipiter.

Passer au traçage de la bâche EPDM du dessous. On doit faire un trait à chaque espace de 1 m et 15 cm de l’extrémité. La bâche du dessus doit excéder celle d’en dessous, de 15 cm.

Aligner le bord de la bâche EPDM du dessus, sur les traits.

Après l’avoir bien positionné, tracez sur celle du dessous, une ligne tous les 30 cm. Chacune doit se trouver à 1 cm de l’extrémité à celle du dessus.

Ces traits permettent de positionner la bande de joint d’étanchéité qui permet la soudure entre les deux Bâches EPDM.

Replier la bâche supérieure sur elle-même en veillant à ce qu’elle recouvre celle du dessous, d’environ 2 cm.

Ensuite, tracer une ligne sur tous les mètres, à l’intérieur du pli de celle de dessus. Ceci nous servira à maintenir la bâche EPDM en place lors d’éventuelles rafales.

Enduire la bâche EPDM du dessus, avec le primaire d’accrochage HP250 avec un rouleau ou un grattoir. Il faut commencer par le bord supérieur et faire des allers-retours, en appuyant fort.

Lorsque le Primaire est sec au toucher, placer le rouleau de joint sur la 3e marque (marque de 30 cm). L’extrémité du rouleau face à vous à l’intérieur des marques et juste contre la marque.

Il faut le dérouler jusqu’au bord de la bâche EPDM et le faire dépasser d’un petit centimètre.

Avec la main, poser le joint sur l’extrémité de la bâche EPDM vers le rouleau.

Déplacer ensuite le rouleau de trois marques plus loin et placer le joint.

Répéter cette opération jusqu’à la fin de la pose.

Attention : Instructions à Connaitre et à Respecter

Il est nécessaire que la pose des produits en caoutchouc EPDM Sure-Seal soit conforme aux consignes d’application mentionnées dans le Cahier des Clauses Techniques et dans le Guide pose.

Vous pouvez accéder à ces documents, aux Fiches techniques, Fiches de données de sécurité et Notices Techniques de nos produits sur notre site internet.

En tant que constructeur Carlisle a défini une liste de produits qui permettent la mise en œuvre de la membrane SureSeal (Noire) ou Surewhite (Blanche).

La liste de ces produits et leur utilisation ont fait l’objet d’un Cahier des Clauses Techniques qui a été validé par le Bureau de Contrôle Alpha Controle en Septembre 2016 et valable jusqu’en Septembre 2021.

Nous recommandons donc fortement l’utilisation des produits listés dans ce Cahier des Clauses Techniques.

L’utilisation d’autres produits qui ne sont pas listés dans ce Cahier des Clauses Techniques (Primaire, Colle, bandes adhésives) peuvent avoir une influence défavorable sur la qualité du système d’étanchéité et créer des problèmes techniques d’infiltration à moyen ou long terme.

EPDM France décline toute responsabilité :

  • dans le cas de l’utilisation de produits (Primaire, Colle, Bandes adhésives) qui ne sont pas listés dans le Cahier des Clauses Techniques
  • ou dans le cas d’une mauvaise mise en œuvre des bons produits, notamment sur un support non sec ou non propre, par une température trop faible (inférieure à 5°C), par une trop forte humidité, par temps de pluie ou en présence d’huiles ou de graisses.
Toiture EPDM

Aucune dilution du primaire, de la colle et du mastic n’est autorisée.

Pour une bonne évaporation des solvants, la température minimale d’application du primaire, de la colle et du mastic est de 5°C indication contraire sur la fiche technique et/ou emballage correspondant.

Il faut impérativement que les surfaces à encoller soient propres, sèches, dépoussiérées et exemptes de traces d’huile et de graisse.

Résistance chimique

ATTENTION

La Membrane EPDM SureSeal de Carlisle a une bonne résistance à la plupart des produits chimiques.

Toutefois, à haute température, la bâche EPDM présente une résistance très faible contre des substances telles que : essence, benzène, pétrole, solvants organiques, matières grasses, huiles, goudrons, détergents et oxydants concentrés.

Il est donc recommandé de ne pas installer sur un support, une membrane EPDM qui sera confrontée à ce type de produits.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter l’équipe technique de EPDM France.

Pose de la membrane EPDM Sure Seal par collage

La membrane EPDM SureSeal est collée sur le support et les relevés avec de la colle.

La Colle EPDM de contact Néoprène à double encollage s’utilise sur tout support à l’horizontale ou à la verticale: Bois, Aggloméré, Béton, Bac Acier, Cuivre, Zinc, Vieux Bitume…

Elle s’applique :

au rouleau de 22 cm avec ou sans prolongateur pour faciliter le travail de l’opérateur avec la colle Bonding

au pistolet pulvérisateur avec une cuve à pression et la colle Sprayfix 

au pistolet pulvérisateur avec une bombonne sous pression autonome Pistofix de 22litres

Dans ce cas, pour des raisons de sécurité liées aux produits contenues dans cette colle Néoprène, nous recommandons de porter des gants, et un masque de protection des yeux et de ne pas utiliser cette colle dans un endroit non ventilé.

Nous vous recommandons de prendre le temps de parcourir la fiche de données de sécurité de cette colle que vous trouverez sur notre site.

Cette méthode de double encollage du support et de la membrane, suppose une bonne expérience de pose.

Bien que très efficace, car
une fois la colle EPDM étalée, le contact de la membrane avec le support est immédiat, il est très difficile de décoller la membrane pour la repositionner dans le cas où elle n’aurait pas été positionnée correctement.

Avec de la Colle Néoprène, pour des non professionnels non formés, nous recommandons de travailler avec des nappes de membranes de dimension réduite pour éviter les problèmes liés à l’effet immédiat de la prise de la colle contact.

La colle Néoprène EPDM a l’avantage de pouvoir être appliquée au pistolet pulvérisateur, ce qui permet de déposer une quantité mieux adaptée de colle et de travailler sur de grandes surfaces sans fatigue.

Pose de joint d'étanchéité

La Colle EPDM Acrylique à simple encollage s’utilise principalement sur les supports en bois.

Elle s’applique uniquement en simple encollage sur le support avec un rouleau.

Chantier EPDM 8

La mise en œuvre est plus facile avec la colle acrylique à prise lente qui permet de corriger les défauts lors de l’encollage de la membrane, et permet de repositionner la Membrane EPDM et de réduire le risque de plis.

La colle acrylique est recommandée pour les membranes EPDM de grandes dimensions qui ne sont pas faciles à positionner sur le support.

La colle acrylique EPDM est sans solvant et donc pratiquement sans odeur.

Par contre la colle acrylique EPDM ne peut pas être utilisée sur les relevés et n’est pas recommandée sur les 20cm de la surface courante en pied de relevés. Sur ces zones, il faut utiliser une colle Néoprène pour garantir la fixation de la membrane EPDM sur les relevés et en pied de relevés.

Avec la colle Acrylique, l’utilisation d’une bande de maintien périmétrique est nécessaire.

Pose de la Membrane EPDM SureSeal lestée

Dans le cas d’une pose lestée, il faut ABSOLUMENT fixer la membrane EPDM sur la toiture en pied d’acrotère en utilisant une bande de maintien périmétrique RussStrip.

Cette bande de maintien périmétrique est indispensable car elle prévient tout risque de rétractation en pied d’acrotère.

Pour le lestage, disposez ainsi :

  • des graviers roulés (pour une toiture ou un bassin)
  • des plots et des dalles

Le lestage doit être d’au moins 50kG/m²

Il y a des cas où l’assemblage entre deux bâches EPDM est nécessaire. L’assemblage de deux membranes se fait avec une bande de joint, du primaire HP250, un outil pour appliquer le primaire et une roulette de marouflage

Il y a des cas où l’assemblage entre deux bâches EPDM est nécessaire. L’assemblage de deux membranes se fait avec une bande de joint, du primaire HP250, un outil pour appliquer le primaire et une roulette de marouflage
Passer au traçage de la membrane EPDM du dessous. On doit faire un trait à chaque espace de 1 m et 15 cm de l’extrémité. La bâche du dessus doit excéder celle d’en dessous, de 15 cm.

Passer au traçage de la membrane EPDM du dessous. On doit faire un trait à chaque espace de 1 m et 15 cm de l’extrémité. La bâche du dessus doit excéder celle d’en dessous, de 15 cm.

Aligner le bord de la membrane EPDM du dessus, sur les traits. Après l’avoir bien positionné, tracer sur celle du dessous, une ligne tous les 30 cm. Chacune doit se trouver à 1 cm de l’extrémité à celle du dessus. Ces traits permettent de positionner la bande de joint d’étanchéité qui permet la soudure entre les deux Bâches EPDM.

Replier la bâche supérieure sur elle-même en veillant à ce qu’elle recouvre celle du dessous, d’environ 2 cm. Ensuite, tracer une ligne sur tous les mètres, à l’intérieur du pli de celle de dessus. Ceci nous servira à maintenir la membrane EPDM en place lors d’éventuelles rafales.

Enduire la membrane EPDM du dessus, avec le primaire d’accrochage HP250 avec un rouleau ou un grattoir. Il faut commencer par le bord supérieur et faire des allers-retours, en appuyant fort.

Lorsque le Primaire est sec au toucher, placer le rouleau de joint sur la troisième marque (marque de 30 cm). L’extrémité du rouleau face à vous à l’intérieur des marques et juste contre la marque. Il faut le dérouler jusqu’au bord de la bâche EPDM et le faire dépasser d’un petit centimètre.

Avec la main, poser le joint sur l’extrémité de la bâche EPDM vers le rouleau. Déplacer ensuite le rouleau de trois marques plus loin et placer le joint. Répéter cette opération jusqu’à la fin de la pose.

La mise en œuvre lors de la pose d’une bâche EPDM pour un Bassin

Il est important de prendre des dispositions, dès son transport et lors de sa manutention.

Il faut veiller à ce que la membrane EPDM ne se perfore pas. Les rouleaux doivent se disposer sur une surface horizontale, sans rugosité et exempte de salissures.

Avant de commencer la pose, une préparation du support s’avère nécessaire.

Cela conditionne sa longévité. Il faut tout d’abord que le terrain soit d’une surface uniforme et propre. Aucune aspérité agressive ne doit s’y trouver. On doit se débarrasser totalement des petits cailloux dont la dimension est supérieure à 5mm.

Dans le cas où le sol démontre des risques il est nécessaire de recourir à quelques techniques.

En premier lieu, l’usage d’un feutre géotextile anti-poinçonnement est recommandé puis de rajouter éventuellement une couche de sable, en vue de mieux protéger la membrane EPDM.

Un certain temps peut s’écouler entre la mise en place de la bâche et les travaux de terrassement. Des végétaux peuvent poindre de la terre et couvrir la fosse en entier. De ce fait, il faut désherber l’excavation. Cela permet d’éviter que des gaz se dégagent, lors de la putréfaction de la végétation recouverte par la Bâche EPDM.

Pour le cas d’un support rigide tel que le béton, il est préférable de placer un géotextile min de 300 g/m2. Cela permet de protéger la membrane EPDM contre les frottements. Cette technique est applicable pour une surface bitumeuse.

Les rouleaux peuvent se dérouler et se déplier, une fois le canal et le feutre de protection mis en place. Ils se débobinent dans le sens de la pente, c’est-à-dire en entamant par la partie supérieure. Les cailloux effilés ne doivent en aucun cas se trouver entre la membrane EPDM et le feutre. On doit également éviter que des plis apparaissent. Il faut se garder de glisser la membrane et de la décaler par ballotement.

Pour le cas d’un bassin de taille réduite, il faut veiller à ce qu’une partie de la membrane EPDM excède. Ensuite, on doit la lester pour empêcher tout glissement à l’intérieur de l’excavation.

Enfin, on doit laisser la membrane pendant une trentaine de minutes avant de continuer l’opération. Un ancrage provisoire se fera à l’aide d’une tranchée de 40×40 cm. Un ancrage en tête ou un enrochement servira de fixation définitive.