Bâche EPDM

L’étanchéité d’une toiture a pour but d’éviter les infiltrations d’eau qui peuvent dégrader la structure du bâti et les aménagements intérieurs (isolants, peintures, équipements électriques..)

L’étanchéité doit être réalisée avec des matériaux de qualité (bache EPDM, accessoires…) ET par des professionnels formés pour garantir une solution performante et durable 

La bâche EPDM  commercialisée par EPDM  France est une bâche EPDM de qualité constructeur monocouche posée à froid avec un nombre limité de joints et raccords. 

Vous pouvez télécharger les documents techniques de référence de cette bâche EPDM

La bâche EPDM présente de nombreux avantages

Une durée de vie estimée de 50 ans :

Les premiers toits couverts il y a plus de 50 ans avec une bâche EPDM sont toujours étanches, sans maintenance particulière. La Membrane EPDM est traitée avec des composants particuliers pour résister aux U.V.

Un produit Simple et rapide à mettre en œuvre : 

La Membrane EPDM est livrée en rouleaux de différentes grandes largeurs (de 2,28m à 15,25m) ce qui limite le nombre de joints et les risques liés à ces zones sensibles 

Une pose à Froid :

Par collage total, lestage ou fixation mécanique. Pas de flamme, donc pas d’équipement lourd à monter sur le toit, ni risque d’incendie en particulier pour les structures en bois.

Un produit élastique : 

La Membrane EPDM neuve a une capacité d’allongement de 400%, pour suivre les mouvements du support et les fortes amplitudes liées aux dilatations

Un produit Résistant : 

L’EPDM résiste aux conditions extrêmes de -50 à +130°C et reprend toujours sa forme initiale.

Un produit Léger : 

1,3 kg/m² à comparer aux 6 kG/m² du bitume, ce qui lui confère de nombreux avantages pour les travaux de rénovation de toitures notamment sur structure métallique

Un produit Polyvalent et Inerte : 

La stabilité chimique de l’EPDM permet de le poser sur tous supports : isolation, béton, bois, ancienne étanchéité, acier, aluminium, cuivre…

Un produit avec un bon classement au feu : 

La bâche EPDM est auto-extinguible et ne dégage aucun gaz toxique en cas de combustion. La membrane EPDM SureSeal dispose du test BRoofT1 et est classée E

Un produit avec un faible impact environnemental et Eco responsable : 

La bâche EPDM est neutre. Ce qui permet une récupération et une utilisation des eaux pluviales à des fins domestiques

une longue durée de vie et un recyclage possible à 100%  

 

 

Nous proposons la bâche EPDM SureSeal de Carlisle en 

  • Épaisseur de 1,20 mm ou 1,52 mm,
  • Version Standard ou Version Renforcée,
  • Version Sans ou Avec un joint pré-tape intégré à la Bâche.
  • Rouleaux de 30,5 m ou 61 m de longueur ou à la découpe selon vos besoins
  • Noir couleur standard ou en blanc sur commande.

 

Largeur de la membrane EPDM disponible en épaisseur 1,2mm

2,28 m – 3,05 m – 4,57 m – 5,08 m – 6,10 m – 7,62 m – 9,15 m – 12,20 m – 15,25 m

Notre équipe technique saura vous conseiller le produit le mieux adapté à vos contraintes d’application, de temps et de budget.

Pour plus de renseignement contactez nous ou parcourez notre catalogue produit.

Pourquoi ce Choix ?

On fait appel à une bâche EPDM pour optimiser l’étanchéité d’un projet de toiture ou de bassin

Très souple, une bâche EPDM s’adapte parfaitement à la forme du support préparé préalablement.

La membrane EPDM peut être livrée en rouleaux de grande dimension (30,5 m de longueur pour les toitures – 61 m pour les bassins) dans des largeurs de 3,05 m la plus courante et des multiples jusqu’à 15,25 m.

Ces grandes dimensions représentent un gros avantage de la Membrane EPDM recherché par les clients finaux et les applicateurs : une pose de surfaces importantes avec peu de jonctions, qui sont souvent des points sensibles.

Il peut sembler simple de :

  • dérouler une membrane et de l’appliquer sur une toiture ou dans un bassin
  • coller ou souder chaque bande de Membrane EPDM

Il faut malgré tout suivre une formation pour la pose de la membrane EPDM, pour connaitre les principes de mise en oeuvre à suivre pour un résultat optimal et disposer de l’attestation d’applicateur formé délivré par EPDM France.

 

Une mauvaise manipulation des membranes EPDM lors du déroulage, une mauvaise préparation du support et du chantier, le non respect du temps de relaxation de la membrane après déroulage, une mise en oeuvre inadéquate, un mauvais collage des bandes, l’utilisation de produits non prévus à cet effet, une mise en oeuvre par température trop basse ou par trop forte humidité peuvent avoir des conséquences à moyen ou long terme sur la qualité de la prestation attendue.    

Des précautions à prendre avant la pose d’une bâche EPDM pour un bassin

Avant de commencer la pose, une préparation du support s’avère nécessaire.

Cela conditionne sa longévité. Il faut tout d’abord que le terrain soit d’une surface uniforme et propre. Aucune aspérité agressive ne doit s’y trouver. On doit se débarrasser totalement des petits cailloux dont la dimension est supérieure à 5 mm.

Dans le cas où le sol ou le support présente des risques

Des obstacles comme des roches très effilés, il est nécessaire de recourir à quelques techniques. 

En premier lieu, l’usage d’un feutre géotextile anti-poinçonnement s’avère nécessaire puis de rajouter éventuellement une couche de sable, en vue de mieux protéger la bâche EPDM.

Un certain temps peut s’écouler entre la mise en place de la bâche et les travaux de terrassement. Des végétaux peuvent apparaître et recouvrir la fosse en entier. De ce fait, il faut désherber l’excavation. Cela permet d’éviter que des gaz se dégagent, lors de la putréfaction de la végétation recouverte par la Bâche EPDM.

Pour le cas d’un support rigide tel que le béton, il est recommandé de placer un géotextile 300 g/m2. Cela permet de protéger la bâche EPDM contre les frottements. 

Cette solution est recommandée également pour une surface bitumeuse.

Directives Générales à Respecter

Il est nécessaire que la pose des produits en caoutchouc EPDM Sure-Seal soit conforme aux consignes d’application mentionnées dans le Cahier des Clauses Techniques et dans le Guide pose.

Vous pouvez accéder à ces documents, aux Fiches techniques, Fiches de données de sécurité et Notices Techniques de nos produits sur notre site internet.

 

En tant que constructeur Carlisle a défini une liste de produits qui permettent la mise en oeuvre de la membrane SureSeal (Noire) ou Surewhite (Blanche). La liste de ces produits et leur utilisation ont fait l’objet d’un Cahier des Clauses Techniques qui a été validé par le Bureau de Contrôle Alpha Controle en Septembre 2016 et valable jusqu’en Septembre 2021.

Nous recommandons donc fortement l’utilisation des produits listés dans ce Cahier des Clauses Techniques. 

L’utilisation d’autres produits qui ne sont pas listés dans ce Cahier des Clauses Techniques (Primaire, Colle, bandes adhésives) peuvent avoir une influence défavorable sur la qualité du système d’étanchéité et créer des problèmes techniques d’infiltration à moyen ou long terme. 

 

EPDM France décline toute responsabilité :

dans le cas de l’utilisation de produits (Primaire, Colle, Bandes adhésives) qui ne sont pas listés dans le Cahier des Clauses Techniques 

ou dans le cas d’une mauvaise mise en oeuvre des bons produits, notamment sur un support non sec ou non propre, par une température trop faible (inférieure à 5°C), par une trop forte humidité, par temps de pluie ou en présence d’huiles ou de graisses.

 

Aucune dilution du primaire, de la colle et du mastic n’est autorisée. 

Pour une bonne évaporation des solvants, la température minimale d’application du primaire, de la colle et du mastic est de 5°C indication contraire sur la fiche technique et/ou emballage correspondant. 

Il faut impérativement que les surfaces à encoller soient propres, sèches, dépoussiérées et exemptes de traces d’huile et de graisse. 

Résistance chimique

ATTENTION

La Membrane EPDM SureSeal de Carlisle a une bonne résistance à la plupart des produits chimiques. Toutefois, à haute température, la bache EPDM présente une résistance très faible contre des substances telles que : essence, benzène, pétrole, solvants organiques, matières grasses, huiles, goudrons, détergents et oxydants concentrés.

Il est donc recommandé de ne pas installer sur un support, une membrane EPDM qui sera confrontée à ce type de produits.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter l’équipe technique de EPDM France.

 

Bâche EPDM

Bâche EPDM

L’EPDM et la bâche EPDM

Commercialisée depuis 1996 par EPDM France, la bâche EPDM s’emploie pour de nombreux types de projets différents.

EPDM est un caoutchouc synthétique d’éthylènepropylènediène monomère aux caractéristiques améliorées en fonction des applications visées.

L’EPDM est un produit qui présente de nombreuses qualités physiques et chimiques qui en font un produit idéal dans beaucoup d’applications dès qu’il y a des contraintes 

  • imperméabilité à l’eau
  • résistance à de fortes variations de température,
  • poids au m²
  • produit neutre

L’EPDM trouve des applications pour l’industrie en général et notamment l’automobile, le bâtiment en toiture, en façade, en fondation, et en bassin.

La Membrane EPDM est utilisée aux Etats Unis depuis plus de 50 ans pour l’étanchéité des toitures pour ses qualités techniques : imperméable à l’eau, légèreté, forte résistance aux gradients de température, produit neutre et très élastique

La Bâche EPDM est aussi utilisé depuis de nombreuses années pour l’étanchéité des bassins pour les mêmes qualités techniques

Nos bacs de végétalisation :

La mise en oeuvre lors de la pose d’une bâche EPDM pour un Bassin

Il est important de prendre des dispositions nécessaires, dès son transport et lors de sa manutention. Il faut veiller à ce que la bâche EPDM ne se perfore pas. Les rouleaux doivent se disposer sur une surface horizontale, sans rugosité et exempte de salissures.

Les rouleaux peuvent se dérouler et se déplier, une fois le canal et le feutre de protection mis en place. Ils se débobinent dans le sens de la pente, c’est-à-dire en entamant par la partie supérieure. Les cailloux effilés ne doivent en aucun cas se trouver entre la bâche EPDM et le feutre. On doit également éviter que des plis apparaîssent. Il faut se garder de glisser la membrane et de la décaler par ballotement.

 

Pour le cas d’un bassin de taille réduite, il faut veiller à ce qu’une partie de la bâche EPDM dépasse. 

On doit la lester pour empêcher tout glissement à l’intérieur de l’excavation.

Enfin, on doit laisser la membrane pendant une trentaine de minutes avant de continuer l’opération. Un ancrage provisoire se fera à l’aide d’une tranchée de 40×40 cm. Un ancrage en tête ou un enrochement servira de fixation définitive.

 

Et s’il faut passer au collage entre 2 membranes ?

Il y a des cas où l’assemblage entre 2 Membranes EPDM est nécessaire.

Ne pas se précipiter.

Passer au traçage de la bâche EPDM du dessous. On doit faire un trait à chaque espace de 1 m et 15 cm de l’extrémité. La bâche du dessus doit excéder celle d’en dessous, de 15 cm.

Aligner le bord de la bâche EPDM du dessus, sur les traits. Après l’avoir bien positionné, tracez sur celle du dessous, une ligne tous les 30 cm. Chacune doit se trouver à 1 cm de l’extrémité à celle du dessus. Ces traits permettent de positionner la bande de joint d’étanchéité qui permet la soudure entre les 2 Bâches EPDM.

Replier la bâche supérieure sur elle-même en veillant à ce qu’elle recouvre celle du dessous, d’environ 2 cm. Ensuite, tracer une ligne sur tous les mètres, à l’intérieur du pli de celle de dessus. Ceci nous servira à maintenir la bâche EPDM en place lors d’éventuelles rafales.

Enduire la bâche EPDM du dessus, avec le primaire d’accrochage HP250 avec un rouleau ou un grattoir. Il faut commencer par le bord supérieur et faire des allers-retours, en appuyant fort.

Lorsque le Primaire est sec au toucher, placer le rouleau de joint sur la 3e marque (marque de 30 cm). L’extrémité du rouleau face à vous à l’intérieur des marques et juste contre la marque. Il faut le dérouler jusqu’au bord de la bâche EPDM et le faire dépasser d’un petit centimètre.

Avec la main, poser le joint sur l’extrémité de la bâche EPDM vers le rouleau. Déplacer ensuite le rouleau de trois marques plus loin et placer le joint. Répéter cette opération jusqu’à la fin de la pose.